5 astuces pour une campagne Google Adwords efficace

Vous êtres nombreux à vous lancer à corps perdu sur Google, avec plus ou moins de réussite en fonction des moyens engagés, tellement l’outil proposé par Google est complèxe à prendre en mains sans certification. Voici 5 astuces pour des campagnes toujours plus performantes.

1. Ciblez, ciblez et ciblez (mais pas trop)

L’outil Google Adwords est assez performant pour utilisez des paramètres qui vont cibler votre audience en fonction de critères pertinents. Voici ce que je change sur pratiquement toutes mes campagnes :

  • Zone géographique, pour limiter aux personnes qui se trouvent ou « recherchent dans » une zone que vous définissez. La granularité va même au niveau de la ville et du quartier.
  • Plage horaire, afin de diffuser vos publicités sur un créneau horaire où vous savez que votre audience sera la plus captive : durant les heures de travail en B2B, pendant le film du soir pour les chaînes de TV, …
  • Appareils, pour prendre en compte le paramètre de l’expérience visiteur. Si vous pointez vos publicités sur un formulaire de plus de 10 questions ouvertes par exemple, il est plus judicieux de cibler des visiteurs qui seront sur leur ordinateur fixe, plus confortable pour ce genre de conversion.

Ca permet d’éviter qu’une audience non pertinente vienne parasiter vos résultats de campagne

2. Utilisez les requêtes larges

Vous seuls connaissez, avec votre prestataire/agence enthousiastes, les termes métiers que taperont les visiteurs pour tomber sur votre site. N’hésitez pas aussi à sonder votre entourage, proche ou éloigné de votre business, pour vous suggérer d’autres mots clés que vous pourriez inclure. Le fait d’être toujours concentré sur son business fait souvent passer à côté de certains termes plus « simples » ou « évidents ».

Quand vous indiquez vos mots clés dans la campagne, utilisez aussi les options de correspondance.
Ces critères permettent un filtrage plus pointu :

  • requête large : c’est le mot clé classique, sans modificateur, qui vous permet d’inclure toutes les variations (fautes, pluriel, …) mais aussi les synonymes
  • modificateur de requête large : dans certains cas, les synonymes sont parfois hors sujet. J’ai souvenir d’une campagne pour des « formulaires ESTA » aux USA, et le terme « ESTA » ne devait surtout pas faire l’objet de synonymes par exemple. Il faut utiliser l’opérateur « + » devant le mot clé
  • expression exacte : en mettant les termes entre guillemets, on indique qu’on impose au visiteur de taper « au minimum » ladite expression dans le moteur de recherche
  • mots clés exacts : plus exigeante que l’expression exacte, on demande ici à l’internaute de taper des mots clés très exactement, sans termes additionnels. On met l’expression entre crochets
  • mots clés à exclure : avec l’opérateur « -« , on demande à Google de ne pas afficher les pubs si ledit terme est tapé par l’internaute. Il est parfois mieux de faire une liste de mots clés à exclure au niveau de la campagne directement

3. Les extensions Adwords vous veulent du bien

Afficher du texte et un lien, c’est bien. Donner la possibilité à l’internaute d’interagir avec la publicité, c’est parfois plus intéressant. Voici les extensions que j’utilise régulièrement :

  • les extensions d’appel : si vos utilisateurs sont sur mobile, vous pouvez leur donner la possibilité de vous appeler sur un simple clic. Je l’utilise souvent pour des réseaux de franchises ou des magasins de livraison à domicile. On peut aussi définir si un appel équivaut à une conversion. Utile.
  • les extensions de lieux : si vos clients potentiels doivent se rendre sur un lieu (point de consommation) particulier, sans avoir à chercher sur une carte.
  • les liens annexes : une pub adwords ne permet, à l’origine, de n’afficher qu’un lien. Les liens annexes viennent compléter votre publicité pour orienter au mieux vos clients. Un eCommerce va par exemple affiches les liens annexes des produits pour homme ou pour femme dans une pub adwords sur les soldes.

4. Rectifiez le tir quotidiennement

S’il est difficile de lancer une campagne complète sur Google Adwords, il l’est encore plus de savoir la maintenir au mieux. Ainsi, il faut analyser en continu les différents indicateurs de performance de la campagne :

  • Quels sont les termes recherchés par les internautes ? Dois-je en ajouter d’autres en fonction ?
  • Dois-je en exclure des non-pertinents ?
  • Est-ce les personnes qui sont à Paris convertissent plus souvent que ceux à Nantes ?
  • Les visiteurs sur mobile cliquent moins ? Dois-je adapter mon texte pour eux ?
  • Beaucoup de personnes cliquent mais peu convertissent ? Ma landing page est-elle adaptée ?

On parle souvent d’un ration 1/3 : si vous passez 1 heure à lancer votre campagne, vous allez passer 3h/jour à l’optimiser.

5. Réagissez à l’actualité

Une campagne Google Adwords est souvent contextualisée : vous désirez mettre en avant un nouveau produit, réagir à un fait d’actualité marquant, … Adaptez ainsi votre texte dans les groupes d’annonces en fonction de ces critères, parfois imprévus. Vous devrez faire preuve de réactivité.

Certaines entreprises permettent aussi de faire varier votre budget en fonction de critère extra-digitaux.
Par exemple, si un but du PSG est marqué par Edinson Cavani à la 60e minute du match, l’enchère du groupe d’annonces « chaussures de foot Cavani » va augmenter de 20% pendant les 15 minutes qui suivent le but.