5 astuces pour augmenter l’efficacité de vos campagnes d’email marketing

Vous possédez une base d’adresses emails qualifiées pour communiquer sur votre activité mais vous obtenez des taux d’ouverture ou de clics ridicules ? Voici quelques astuce qui pourront rendre vos campagnes plus performantes, sans révolutionner votre manière de communiquer.

1. Utilisez le bon outil d’email marketing

Pour pouvoir envoyer correctement des emails en masse, il faut déjà identifier le meilleur outil pour parvenir à nos fins. Cela comprend plusieurs critères, dont voici les principaux :

  • un outil facile à prendre en main : autant prendre un outil qui vous donne accès à une démo sur laquelle vous pourrez tester les éditeurs visuels et l’ergonomie générale. Vous allez souvent l’utiliser, alors autant s’y sentir bien non ?
  • une bonne délivrabilité : c’est le nerf de la guerre dans l’email marketing. Il faut que les serveurs d’envoi aient une délivrabilité maximale, soit le plus de chances d’arriver dans les boites des destinataires sans se faire refouler par les filtres antispam
  • une connexion applicative : faire des emailing entre dans une logique marketing globale, souvent pilotée depuis d’autres logiciels. Idéalement, il faut que votre outil soit aussi connecté à des services comme du SMS Marketing, un CRM voire des systèmes de paiement.

2. Travaillez le titre, ok, mais le preheader aussi

Les marketeux rappellent souvent que le titre est primordial dans l’email, c’est vrai. Je pense que vous êtes assez sensibilisés sur le sujet. Un autre élément est sous-estimé : le pré-header.

Ces quelques lignes de texte au début de votre message permettent de contextualiser votre message en moins de 150 caractères. Si vous utilisez GMail (comme près d’un milliard d’utilisateurs !), vous devez aussi voir ce pre-header à côté du titre de votre email, d’où son importance. Enfin, il permet aussi de passer aux travers des filtres anti-spam, surtout si votre message ne contient pas de texte.

3. Envisagez le pire

Quel pessimisme ! En effet, pour faire de l’email marketing, il faut toujours anticiper les pires scenarii.

Savez-vous que les images sont désactivées sur la plupart des clients mail ? Savez-vous qu’une bannière trop large ne sera quasiment pas visible sur un téléphone ? Savez-vous qu’un email parfait sur GMail peut apparaitre éclaté sur Outlook ?

En partant de ces questions, très négatives, vous saurez forcément proposer un message simple, clair et efficace. Là aussi, ne vous compliquez pas la vie : le contenu est plus important que le contenant !

4. Pensez mobile !

Savez-vous que 79% des internautes sur mobile utilisent leur smartphone pour lire leurs emails ? Si on parle d’emails professionnels, la part augmente d’autant plus que les personnes doivent être réactives.

Vos messages doivent ainsi être responsive, c’est à dire s’adapter au terminal sur lequel ils seront lus. Privilégiez des phrases courtes, très contrastées, écrites assez gros pour être facilement lisibles. Evitez aussi les visuels, parfois lourds à charger sur un téléphone portable.

5. Segmentez vos bases

Votre base commence à être exploitée, bravo ! Mais seule une partie de cette base commence à vous rapporter dans votre entreprise ? Cela signifie que le reste de votre base n’est pas intéressée, ou alors mal sollicitée.

Tâchez de segmenter votre base d’email en fonction des habitudes d’ouverture ou de navigation de ces contacts. Certains outils (Goal de Mailchimp par exemple) permettent de segmenter les contacts en fonction de ces habitudes.
Un site de eCommerce va cibler différement des emails qui consultent fréquemment les chaussures de leur site. Un email automatique partira alors automatiquement pour proposer une ristourne sur les chaussures à ces utilisateurs.