Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Sous ce terme un peu barbare se cache une notion assez simple et plutôt vieille comme le monde. Le Growth Hacking consiste à user de “stratégèmes” complètement légaux et sûrs – mais plutôt malins – afin de développer au maximum la croissance de votre entreprise : enbasement, listings, visibilité, …

Cela peut prendre des formes diverses : partenariats, liens placés stratégiquement, remarketing, email marketing. La plupart de ces leviers viennent ajouter une surcouche dans l’offre de services et humanisent le parcours de l’utilisateur.

Vous avez un exemple ?

Il y a un temps désormais révolu, utiliser du Growth Hacking signifiait d’user de moyens plus ou moins artificiels pour aller sur la quantité plutôt que sur la qualité. Désormais, la qualité prime, et il en est fini d’utiliser des bots pour gagner des followers qui ne seront quoi qu’il arrive ni engagés, ni engageables.

Le Growth Hacking implique une parfaite connaissance des outils marketing et de ses scenarii d'usage, nombreux et parfois... inadaptés.

Désormais, le Growth Hacking est bien plus intelligent : proposer un service complémentaire au dernier achat du consommateur dans son email de confirmation, utiliser les API ouvertes pour effectuer son démarchage B2B semi-automatisé voire utiliser des outils de business tracking afin de connaître le profil et les sociétés qui consultent votre site internet pro.

Qu’est-ce que vous pouvez m’apporter ?

Dans une phase de création d’entreprise, ou bien dans le cas du lancement d’un nouveau produit, il convient de se donner tous les moyens pour atteindre ses objectifs, qui sont à définir en amont. Le Growth Hacking est la bonne solution pour provoquer la réussite via des canaux légaux mais disruptifs, en complément d’un développement plus “classique” du projet.

Le mieux reste d’en parler ensemble pour analyser votre besoin.